Le mot d'accueil

Plus que jamais, les jeunes ont besoin de règles et d’adultes qui savent leur dire « non ».


C’est ce qui leur manque. Les « non » ne sont pas assez forts, voire inexistants.
Les parents doivent être tendres, compréhensifs et… intraitables !

Les jeunes ont besoin de héros, mieux encore d’ « antihéros ».
Ils ont besoin de gens qui les hissent au-dessus d’eux-mêmes, des premiers de cordée. Pas des superhéros inaccessibles.

Extraits de « Et si je me confessais » de Guy Gilbert – Ed. Stock - 2006